Article mis en avant

Forum Départemental de la Laïcité et du Vivre Ensemble

Visuel définitif bandeau

Les Francas de Seine Saint Denis vous invitent à retenir la date du Forum départemental de la laïcité et du vivre ensemble qui se déroulera le vendredi 7 décembre 2018 à la bourse du travail de Bobigny. 

Celui-ci, organisé par les Francas 93, la Caf et l’Etat, s’inscrit dans le cadre des orientations du Comité Départemental de promotion de la Laïcité.

Ce forum co-construit avec le Conseil Départemental et la Ligue de l’Enseignement / FOL93 a pour objet d’outiller les acteurs éducatifs, et de porter à leur connaissance les outils, démarches, réflexions élaborées par les acteurs du territoire.

Pour vous inscrire sur cette journée, copiez et collez le lien suivant dans votre barre de navigation :
 
Publicités

Agis pour tes Droits 2018 : Point d’étape et d’information

Bonjour à toutes et à tous,

c’est avec plaisir que nous partageons avec vous ce point d’étape concernant l’édition 2018 de l’action « Agis pour tes Droits, de l’expression à l’action ! ».

Actuellement, ce sont près de 30 structures qui se sont inscrites, ce qui représente environ 350 participants estimés. En termes de productions, on note une certaine diversité de formes,avec aux côtés des traditionnelles affiches, des jeux, fresques, maquettes, poèmes, chants, vidéos, sculptures et photos, bref une belle pluralité de formes au service de l’expression des jeunes séquano-dyonisiens !

Pour rappel, la date limite pour nous les transmettre est fixée au vendredi 30 novembre, accompagnées chacune de son support de présentation à compléter avec les enfants et les jeunes. Vous pouvez les télécharger ici, en 2 versions selon l’âge du groupe :

Questionnaire-Agis-pour-tes-droits-V2-Enfant-Version-formulaire

Questionnaire-Agis-pour-tes-droits-V2-Ados-Version-formulaire

Ensuite, nous valoriserons ces productions dans le cadre de la Galerie Départementale des Droits de l’Enfant, qui aura lieu cette année en mairie de Bondy. Cet évènement vous ouvrira ses portes du 19 au 21 décembre, et proposera aux groupes accueillis, outre un parcours ludique de découverte des productions du département, différents ateliers d’expression et de sensibilisation aux Droits de l’Enfant. Les créneaux horaires proposés sont les suivants :

-De 9h à 12h

-De 13h30 à 16h30

-De 17h à 18h30

Cette galerie est ouverte à tous, notre capacité d’accueil étant limitée nous vous demandons toutefois de bien vouloir vous inscrire au préalable :

par téléphone, au 01 71 89 50 97

par mail, à francas93thomas@gmail.com

 

 

 

Parcours de découverte numérique …

…DU PARC DÉPARTEMENTAL GEORGES VALBON

Durant les vacances d’automne, les Francas de Seine-Saint-Denis proposent aux structures éducatives de participer au Parcours de découverte numérique du Parc Départemental Georges Valbon. Cette expérimentation est conduite par les Francas 93 en partenariat avec le Conseil Départemental et avec le soutien du CGET, dans le cadre du dispositif « VVV » .

Il s’agit d’un jeu de pistes intégrant l’utilisation de l’outil numérique ( Tablette, mobile connecté ) et celle de différentes applications gratuites, que les enfants et les jeunes pourront ensuite s’approprier et les réutiliser de manière autonome sur leur temps libre. Les moyens techniques seront assurés par les Francas 93 et le Conseil Départemental.

Modalités d’accueil :
Inscription impérative en amont auprès des Francas de Seine-Saint-Denis (01.41.60.13.00)
Cette initiative s’adresse aux enfants de 10 à 14 ans accompagnés par leur animateur.
Pour favoriser la participation de tous les groupes seront constitués de 12 enfants maximum.

Inscrivez-vous vite, il reste des places sur les créneaux suivants :
Mardi 23 octobre de 10h à 11h30 et de 14h à 15h30
Mercredi 24 octobre de 10h à 11h30 et de 14h à 15h30
Jeudi 25 octobre de 10h à 11h30 et de 14h à 15h30
Vendredi 26 octobre de 10h à 11h30

Lundi 29 octobre de 10h à 11h30
Mercredi 31 de 10h à 11h30
Vendredi 2 novembre de 10h à 11h30

Rencontres Nationales de l’action éducative « Agir pour l’éducation en milieu urbain » le 20 septembre 2018, informations, progamme et inscriptions

La Fédération Nationale des Francas organise plusieurs rendez-vous de l’action éducative locale en s’associant à des collectivités locales partenaires.

De la question des publics ( Petite Enfance, Enfance, Adolescence ) au contexte ( Milieu rural ou urbain ), chacune de ces rencontres nationales explore un champ des politiques éducatives locales.

Le jeudi 20 septembre 2018, les Francas s’associent à la ville de Saint-Denis pour aborder la thématique :

« Agir pour l’éducation en milieu urbain »,

à la Bourse du Travail de Saint-Denis (93), de 9h à 17h30.

Cette rencontre s’organisera autour de 3 temps :

  • Des conférences introductives
  • Un Déjeuner et un Forum d’échanges de pratiques éducatives
  • Des ateliers participatifs

Pour télécharger la plaquette de présentation cliquez sur le lien suivant : PROGRAMMECOLLOQUE_VD

Les préinscriptions s’effectuent d’ores et déjà via un formulaire en ligne que vous trouverez ici. Les inscriptions seront définitives dès réception de votre règlement de 40 euros ( détails et modalités sur le formulaire en ligne ).

 

 

 

 

Agis pour tes Droits : c’est parti pour l’édition 2018 !

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous le savez sans doute, les Francas de Seine-Saint-Denis ont depuis leur création l’ambition de sensibiliser, promouvoir et mettre en vie la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, et ce tout au long de l’année. C’est à cet effet que fut conçue l’action « Agis pour tes Droits », dont la première édition remonte à 1999, à l’occasion du 10eme anniversaire de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant !

Rappelons que depuis 2016, l’action « Agis pour tes Droits » a évolué et propose désormais aux enfants, aux jeunes ainsi qu’à l’ensemble des acteurs éducatifs d’utiliser tout mode d’expression, arts plastiques, écriture, chant, vidéo, création de jeu ou autre, pour porter la parole de chacun autour de la CIDE. Les productions seront ensuite valorisées à différents niveaux :

A échelle de la ville, dans le cadre de l’organisation d’une galerie locale ( nous pouvons vous accompagner dans sa mise en place si besoin ).

Au niveau départemental, dans le cadre de la galerie départementale, organisée chaque année avec une ville partenaire différente, A cette occasion, des productions Coups de Cœur seront désignées, puis transmises pour valorisation nationale.

Enfin, à échelle nationale, lors du Festival International des Droits de la Citoyenneté. Cet événement inclura la traditionnelle Galerie Nationale, mais présentera également d’autres formes d’action éducative au service de la mise en actes de la citoyenneté des mineurs. Il valorisera des expressions d’enfants et d’adolescents, jusqu’à la mise en œuvre de temps de dialogue structuré entre mineurs et adultes, notamment élus et représentants institutionnels. Ces temps d’échange s’appuieront sur les productions collectées dans le cadre de l’opération Agis pour tes Droits.

Pour participer à l’opération, il vous faut dans en premier temps vous inscrire en nous retournant le bulletin de participation que vous trouverez dans le livret téléchargeable ci-dessous ( une fiche à remplir pour chaque production ), au plus tard le 24 octobre 2018.

Livret_AGIS_POUR_TES_DROITS_2018_971337

Nous vous communiquerons prochainement la date limite pour nous faire parvenir les productions, accompagnées chacune d’une fiche de présentation de la démarche conduite.

 

Enfin, pour celles ou ceux d’entre vous ayant participé à l’édition 2017 et n’ayant pas encore récupéré leurs productions & almanachs, nous vous invitons à nous contacter au 01 41 60 13 00, afin de convenir d’un rendez-vous.

 

Bonne journée, Bel été, et à très vite !

 

L’application de la Convention internationale des droits de l’enfant : un combat quotidien

la Fédération nationale des Francas réunie en assemblée générale à Paris au Musée de l’histoire de l’immigration les Résolution générale les 26 et 27 mai 2018 ont adopté cette résolution générale

 
L’application de la Convention internationale des droits de l’enfant : un combat quotidien

 
Dans leur projet « Avec les enfants et les jeunes, ensemble pour l’éducation ! » les Francas réaffirment la nécessité de prendre en compte les conditions dans lesquelles vivent les enfants et les adolescents, pour développer des actions éducatives répondant à leurs besoins éducatifs, sociaux et culturels. Depuis sa création en 1944, la Fédération nationale des Francas n’a eu de cesse de développer des actions d’éducation à la paix et de mener des projets de coopération internationale et de développement avec ses partenaires internationaux. Réunie en assemblée générale annuelle à Paris au Musée de l’histoire de l’immigration, elle s’insurge aujourd’hui des situations qui se multiplient en France et dans le monde, aux Etats-Unis ou en Palestine par exemple, conduisant à des enfances, des adolescences, des jeunesses volées, arrachées par les balles, qui hypothèquent gravement les capacités collectives, aujourd’hui comme demain, à construire un monde commun porté par des valeurs de paix et de solidarité.

 
Regarder le monde aujourd’hui à travers le prisme des conditions enfantines montre la transformation radicale de modèle social, économique et écologique à accomplir pour construire une société qui place l’économie au service de l’humain. Un milliard d’enfants vit actuellement en situation de pauvreté dans le monde, soit un enfant sur deux. La pauvreté des enfants, qui renvoie aux revenus de leurs parents, les conduit à de graves privations, que ce soit dans le domaine du logement, de la santé, de l’alimentation, de la scolarisation ou de l’accès aux loisirs. Environ 263 millions d’enfants et d’adolescents (un sur cinq), notamment les filles, ne sont pas scolarisés, dont 63 millions d’enfants en âge de fréquenter l’enseignement primaire.

 
En même temps, les déplacements massifs de population se développent sur l’ensemble de la planète, principalement hors d’Europe, que ce soit pour des raisons économiques, politiques, sociales, climatiques ou du fait de conflits armés. Les enfants ayant à vivre ces situations de migration de masse sont soumis à des conditions de vie particulièrement précaires et traumatisantes, qui rendent difficiles ensuite leur construction individuelle et collective en tant qu’adulte.

 
En France, 6ème puissance économique mondiale, trois millions d’enfants vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté, soit un enfant sur cinq, 30 000 enfants dorment chaque nuit dans la rue. De façon plus spécifique, les enfants migrants, les jeunes demandeurs d’asile déboutés, les mineurs isolés étrangers vivant sur le territoire à la rue, à l’hôtel, accueillis chez des bénévoles, ne sont pas tous pris en compte au titre de la protection de l’enfance et échappent le plus souvent aux statistiques. La loi asile et immigration, en cours d’examen au Parlement, envisage leur rétention, pourtant contraire à toutes les conventions internationales signées par la France, au premier rang desquelles la Convention internationale des droits de l’enfant.

 
Les Francas, militants de l’enfance, acteurs éducatifs locaux, agissent chaque jour partout en France avec des enfants, des adolescents, des jeunes. Avec leurs militants, avec les acteurs associatifs, avec les collectivités territoriales qui partagent leur ambition, leurs valeurs et défendent l’intérêt supérieur de l’enfant qui fait de celui-ci un sujet de droit, ils :

  • dénoncent la rétention des mineurs, accompagnés ou non, contraire à la Convention internationale des droits de l’enfant,
  • rappellent l’obligation d’accueillir en France les enfants migrants et leurs familles en droit et en dignité, de façon chaleureuse, solidaire, confiante et apaisée, au nom de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen,
  • soulignent en particulier que le droit à l’éducation est intégré à la Convention internationale des droits de l’enfant et que l’école de la République a l’obligation de scolariser tout enfant, quelle que soit sa situation administrative ou celle de ses parents,
  • s’engagent à agir pour le droit à la santé, le droit à l’éducation et le droit aux loisirs de tous les enfants et les adolescents, en particulier les plus fragiles et précaires du fait de leurs conditions de vie, et à traduire en actes chaque jour la Convention internationale des droits de l’enfant,
  • appellent à poursuivre les mobilisations de la société civile pour créer un front du refus de ces situations faites aux enfants et à leurs familles.

 

 

Adoptée par l’Assemblée générale nationale 26-27 mai 2018
Fédération nationale des Francas – 10/14 rue Tolain 75020 PARIS – Tél 01 44 64 21 00 Fax 01 44 64 21 21

Le texte de la résolution en document PDF