La Ville de la Courneuve recrute un·e responsable espace jeunesse

La Ville de la Courneuve recrute un·e responsable espace jeunesse

Directement rattaché.e aux responsables de l’unité ALSH, vous concevez et suivez le projet pédagogique d’une structure ALSH Adolescent à travers des activités d’animation et de loisir en concertation avec les partenaires et les habitants dans le respect des orientations de la ville. Vous serez en charge d’accompagner les jeunes et les familles afin de renforcer le lien social et intervenez dans la direction d’une structure alsh au niveau de la déclaration DDCS

Grade : Animateur

Mission

Participation à la définition des orientations de la structure en matière socio-culturelle

  • Analyser les évolutions socio-économiques de l’environnement
  • Participer à la définition de la stratégie de communication à la diffusion de l’information à tous les habitants et usagers.
  • Déterminer la cartographie des jeunes ayant fréquenté la structure ainsi que leurs besoins.

Conception, mise en œuvre et suivi du projet pédagogique de la structure.

  • Décliner le projet de service dans un projet pédagogique et établir un diagnostic budgétaire
  • Elaborer le projet définitif et définir un rétro planning d’action et le faire valider par la hiérarchie.
  • Rechercher des moyens de subvention auprès des différents partenaires
  • Assurer un accompagnement des jeunes et des familles afin de favoriser le resserrement des liens sociaux.
  • Procéder à un bilan annuel des actions

Management opérationnel de l’équipe

  • Répartir, planifier, suivre et contrôler les activités de la structure, en veillant à la continuité, la qualité et l’homogénéité des services rendus, ainsi qu’à la cohérence du travail effectué.
  • Dynamiser les missions des agents (briefings réguliers) et les accompagner vers une efficacité collective.
  • Assurer la polyvalence des agents de son équipe
  • Repérer et réguler les conflits et en aviser son supérieur hiérarchique.

Participation à la gestion des ressources humaines

  • Participer aux entretiens de recrutement
  • Accueillir et accompagner les nouveaux arrivants pour assurer leur intégration.
  • Evaluer son équipe sur la base des objectifs fixés et des résultats attendus.

Gestion des moyens matériels et de la régie dépenses 

  • Veiller à ce que son équipe dispose des outils nécessaires pour la réalisation des tâches et prestations.
  • Faire respecter et responsabiliser les agents dans l’utilisation des matériels et produits.
  • Assurer la gestion et le suivi administratif et financier de la structure.
  • Développement de partenariats interne et externe
  • Développer des actions communes avec les partenaires en adéquation avec les orientations politiques.

Compétences requises

BPJEPS ou équivalent exigé. Expérience de 2 ans minimum exigé sur poste similaire  

Connaissance des statuts, métiers et organisation de la fonction publique territoriale

Techniques d’animation, d’encadrement et de communication orales

Réglementation relative à l’organisation des accueils collectifs de mineurs et à la mise en œuvre d’activités

Connaissance dans le domaine de l’accompagnement social des jeunes

Méthode de conduite de projet

Autonomie, réactivité, rigueur, discrétion professionnelle, sens du relationnel, de l’organisation et de l’écoute

Informations complémentaires

Poste permanent à temps complet : 35h / semaine – horaires irréguliers, avec amplitude variable en fonction des obligations du service public, grande disponibilité soir et week-end et participation aux mini séjours et aux séjours « internationaux », présence obligatoire sur 1 des 2 mois des vacances scolaires d’été –  Déplacements fréquents

Les candidatures (lettre de motivation et CV) sont à adresser à Monsieur le Maire avant le 30 avril 2021 de préférence par mail : recrutement@ville-la-courneuve.fr 

ou par voie postale : Hôtel de ville, Rue Gabriel-Péri  93126 La Courneuve Cedex

Les Francas recrutent une coordinatrice ou un coordinateur des actions éducatives en Seine St Denis

OFFRE D’EMPLOI CDI, à 80 %
Coordinateur/coordinatrice départemental-e des Actions éducatives

Le Groupement d’employeurs des Francas en Ile-de-France recrute une coordinatrice ou un Coordinateur départemental·e, période d’essai de 2 mois (renouvelable), à pourvoir au 1 mars.

Missions du poste

1/ Concevoir et animer des projets favorisant l’expression, la participation des enfants et des jeunes et le Développement Durable

  • accompagner les structures éducatives dans une démarche prenant en compte le
    Développement Durable (« Centre à ERE », Eco-écoles, …)
  • co-construire et faire vivre des projets d’animation, les mettre en oeuvre et les évaluer, visant le développement de l’esprit critique (ABCDélire, Graine de Philo etc.) et la participation des mineur·es (Associations Temporaires d’Enfants Citoyens, Conseils Municipaux d’Enfants et de Jeunes, …), l’expression et l’éducation aux médias (dont Radios Francas)
  • coordonner les actions autour des droits de l’enfant (« Place à nos droits ») et organiser les initiatives de promotion et de valorisation.
  • élaborer, mettre en place et évaluer, des animations visant la lutte contre les discriminations (filles-garçons notamment), la promotion des valeurs de la République et le principe de Laïcité
  • participer aux réseaux thématiques (départementaux, régionaux et nationaux).

2/ Contribuer au développement du projet des Francas sur les territoires

  • diffuser le projet auprès des acteurs éducatifs
  • participer à divers temps statutaires et rencontres nationales
  • promouvoir auprès des adhérent-e-s et usager-e-s le projet des Francas
  • représenter par délégation l’association dans des instances locales

3/ Encadrer des sessions de formation habilitée ou continue

  • accueillir, inscrire et renseigner les participant-e-s
  • contribuer à la préparation et au bilan de la session
  • encadrer des temps théoriques et d’apports techniques


Conditions du poste

28h/semaine annualisées, congés à prendre pour partie en dehors des vacances scolaires
poste basé à Bobigny, déplacements réguliers sur diverses communes du département, voire en Ile-de-France
travail possible le samedi, découchés ponctuels
convention collective de l’animation, groupe D, 330 points (rémunération : environ 1 665€ brut mensuel)


Profil recherché

BPJEPS-LTP ou BPJEPS-AS + BAFD obligatoire
permis B indispensable
Aptitudes nécessaires : aisance relationnelle, autonomie et initiative, capacité d’analyse, écoute (attentes du public), goût du travail partenarial, prise en compte pédagogique des besoins spécifiques des publics hétérogènes (enfants, adolescents et jeunes), rigueur rédactionnel (projet, bilan, …)


Candidatures

Envoyer CV, lettre de motivation et copie des diplômes, avant le 31 janvier, à MM les Présidents : ge.idf@francas.asso.fr et francas93@gmail.com

Formation des bénévoles : Les jeunes mineur·es exilé·es


Depuis deux ans, les Francas de Seine Saint Denis proposent en partenariat avec Médecins sans frontières des activités et des sorties culturelles pour des jeunes mineur·es isolé·es.


Nous proposons aux bénévoles une formation pour mieux comprendre et mieux accompagner ces jeunes exilé·es.


Qui sont-elles/ils ? Pourquoi sont-elles/ils venus ? quelles sont leurs besoins ? comment on s’occupe d’eux … ? autant de questions que nous aborderons avec différent·es intervenant·es

Cette formation se déroulera en visioconférence en raison du contexte sanitaire et du couvre-feu.

Quatre séances sont organisées entre janvier et mars. Vous pouvez participer à une ou à plusieurs séances.

  • Le jeudi 14 janvier 2021 de 18h30 à 20h30 avec Médecins sans frontières : qui sont les jeunes mineurs isolés et que leur propose MSF.
  • Le lundi 25 de 18h30 à 20h30 avec la projection du film Lyon-Conacry : les enjeux d’une migration et un échange avec son réalisateur Hammady Cherif Bah.
  • Le jeudi 11 février de 18h30 à 20h30  : les mineur·es non accompagné·es, les enjeux de l’évaluation avec la sociologue Noémie Paté.
  • Le jeudi 4 mars de 18h30 à 20h30 : l' »hospitalité langagière » (quelle place pour les langues maternelles des jeunes accueilli·es) avec l’association Dulala.

Cette formation a reçu une subvention du Fond pour le développement de la vie associative (FDVA). La participation à cette formation est gratuite.

L’inscription est obligatoire. Un mail de confirmation avec le lien de connexion vous sera envoyé.

  • Soit par mail à francas93@gmail.com en indiquant vos prénom, nom, éventuellement votre association, votre numéro de téléphone et une adresse mail.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Partager avec des jeunes mineur·es exilé·es

Depuis deux ans, les Francas de Seine St Denis, en partenariat avec Médecins sans frontières, proposent des activités et des sorties culturelles à des jeunes mineur·es isolé·es.

Ces adolescent·es de 15 à 17 ans sont récemment arrivé·es en France et sont en attente d’une prise en charge par les services de l’aide sociale à l’enfance.

Les sorties sont complémentaires de l’accompagnement médico-social et juridique proposé par MSF.

Elles ont comme objectif de permettre une ouverture culturelle à ces jeunes dont les problématiques (recherche d’un endroit pour dormir, pour manger, attente d’une prise en charge par les services compétents…) remplissent leur quotidien, ouverture qui leur permettra de s’intégrer plus facilement dans notre société.

Aller un musée, voir un spectacle, se balader pour admirer les fresques de street-art… sont autant des moments d’échanges avec des jeunes curieux, ouverts et reconnaissant.

Si vous êtes intéressé.e pour participer à l’organisation d’activités et de sorties avec ces jeunes, n’hésitez-pas à nous contacter : francas93@gmail.com

Une formation pour les bénévoles intéressé·es va se mettre en place à partir de janvier.

Nous préparons également l’organisation d’ateliers sociolinguistiques pour ces jeunes.

Communiqué de la Fédération nationale des Francas

Fédération nationale des Francas — Wikipédia

19 octobre 2020

Communiqué de la Fédération nationale des Francas

Vendredi 16 octobre, veille des vacances scolaires, un professeur d’histoire géographie est mort, assassiné, après avoir montré des caricatures à ses élèves dans le cadre d’un cours d’éducation morale et civique. Il est mort dans l’exercice de son métier. Il est mort parce que sa liberté pédagogique a été remise en cause, parce que les faits qui se sont passés dans la classe ont été déformés, parce qu’une campagne de diffamation a été menée sur les réseaux sociaux, parce que cette campagne a été orchestrée et instrumentalisée, et enfin parce qu’un jeune radicalisé alimenté de cet enchaînement est passé à l’acte. La justice devra déterminer l’ensemble des responsabilités.

Nous Francas, en tant qu’acteurs de la communauté éducative, militant.es de l’éducation populaire, citoyen·nes, sommes bouleversés et particulièrement concernés par ces événements.

Parce que nous agissons toute l’année dans les espaces éducatifs en mettant en vie les valeurs de laïcité, de solidarité, de fraternité.

Parce que nous menons chaque jour des actions pour aider les enfants, les adolescent.es à comprendre par eux-mêmes, à argumenter, à exprimer leurs idées, à distinguer les faits des croyances, à développer leur esprit critique.

Parce que nous développons des actions d’éducation aux médias et à l’information, de sensibilisation à l’usage des réseaux sociaux pour permettre aux enfants et aux adolescent.es de mieux maîtriser leur environnement numérique et les différents registres de l’information, notamment en leur proposant une posture d’acteurs plutôt que d’auditeurs passifs.

Parce que nous sommes présents aux côtés des enseignant.es, avec et dans l’école, que nous partageons les mêmes difficultés dans les échanges avec des enfants ou des adolescent.es en construction de repères, que nous pouvons agir comme médiateurs dans la relation avec des parents.

Nous sommes en période de vacances scolaires, des enfants sont accueillis dans les centres de loisirs, des adolescent·es dans des espaces jeunes, des jeunes volontaires formés dans des stages Bafa ou Bafd. Les animateurs et animatrices, les formateurs et formatrices sont donc en première ligne confrontés à la tâche délicate d’écouter, d’entendre, de permettre l’expression en général et les expressions des émotions en particulier, de trouver les bons mots pour y répondre, d’expliquer en quoi ce qui s’est passé est particulièrement grave, de démêler le vrai du faux, d’aider à décrypter les faits et les processus à l’œuvre, de rassurer…

Aujourd’hui, au-delà de l’indignation, de l’émotion, de la colère, en tant que membres de la communauté éducative, les Francas se mobilisent avec les enseignant·es, les personnels d’éducation, les parents, mais également les animateurs et animatrices, les formateurs et formatrices, qui défendent et font vivre quotidiennement les valeurs républicaines au plus près des enfants, des adolescent·es et des jeunes.

Contact presse :

Sylvie Rab – attachée à la délégation générale srab@francas.asso.fr 06 74 98 78 35

Activités et sorties culturelles avec les jeunes mineur·es exilé·es

Depuis deux ans, les Francas de Seine St Denis proposent des activités et des sorties culturelles aux jeunes mineurs isolés, en partenariat avec Médecins sans frontières et avec le soutien de Solidarité laïque.

Ces sorties sont complémentaires de l’accompagnement médico-social et juridique proposé par MSF. Elles offrent une ouverture culturelle à ces jeunes dont les problématiques (recherche d’un endroit pour dormir, pour manger, attente d’une prise en charge par les services compétents…) remplissent leur quotidien, ouverture qui leur permettra de s’intégrer plus facilement dans notre société.

https://vimeo.com/452990206

Visiter un musée, aller voir un spectacle, participer à un atelier artistique ou scientifique… Nos propositions reçoivent toujours un accueil enthousiaste de ces ados qui veulent découvrir et apprendre.  

Pour permettre à davantage de jeunes de participer à nos activités et nos sorties, nous lançons cet appel au don. Votre don nous servira à acheter des tickets de métro, fournir des masques aux jeunes, payer l’entrée des musées, les place des spectacles, acheter du matériel pour nos activités.

Pour nous aider, c’est ici : https://www.helloasso.com/associations/francas-de-seine-saint-denis/collectes/animations-et-sorties-culturelles-pour-les-jeunes-exile-es